Logo CIMO

Radiologie Interventionnelle Vasculaire

Radiologie Interventionnelle Vasculaire


L'Angiographie


De quoi s'agit-il ?

C'est un examen spécialisé des artères (artériographie) ou des veines (phlébographie), demandé habituellement avant de décider d'un traitement chirurgical ou par angioplastie.
Il faut ponctionner une artère ou une veine (habituellement au pli de l'aine), monter un cathéter et réaliser des injections de produit de contraste opaque aux rayons X en même temps que des clichés radiologiques.
Le traitement de l'image est entièrement numérique.


Image Scanner

Quand est-il indiqué ?

Les artères et les veines sont d'abord examinées par l'examen clinique et l'échographie Doppler.
L'angioscanner et l'angio-I.R.M. sont des examens peu invasifs parfois réalisés en complément.
L'artériographie est réservée si une décision thérapeutique (par chirurgie ou angioplastie) doit être prise.

Comment cela se passe-t-il ?

Cela se pratique dans une salle qui ressemble à une salle d'opération, avec une sédation sous surveillance d'un anesthésiste.
Il n'est pas nécessaire de réaliser une anesthésie générale.
Vous devrez rester allongé entre quelques heures et la journée qui suit la procédure en raison de la ponction de l'artère ou de la veine, une hospitalisation de courte durée (2 nuits) est souvent nécessaire.

Quelles sont les artères explorées ?

Nous réalisons les examens des artères de l'abdomen, de l'aorte, des reins, des jambes, des vaisseaux du cou et des vaisseaux du cerveau.
Les examens du coeur et des coronaires sont réalisées par nos collègues cardiologues au sein du même établissement.

Quelles sont les veines explorées ?

Nous réalisons les examens des veines de l’abdomen, des reins, de l’utérus, des testicules et des jambes.

Ce que vous devez faire :

Le rendez-vous est habituellement pris par votre médecin et par téléphone.
Les médicaments anticoagulants oraux doivent être relayés.
Certains anti-diabétiques oraux seront arrêtés pendant 48h après l’examen. Votre médecin vous en informera.



L'Angioplastie Transluminale Percutanée


Il s’agit d’une intervention consistant à ouvrir une artère ou une veine rétrécie ou bouchée au moyen d'un cathéter ou d'un ballon, à partir de l'abord utilisé pour l'artériographie ou la phlébographie.
Une prothèse métallique (stent) peut être mise en place pour garder l'artère ouverte.
Cela permet d'éviter ou de différer un geste chirurgical.
Les indications de ces procédures sont prises habituellement en accord avec vous, votre médecin et l'équipe chirurgicale vasculaire de la Clinique de l'Orangerie.

Y'a-t-il des risques ?

Il y a les risques liés à l'injection de produit de contraste et des complications propres à la ponction artérielle et au cathétérisme, même si tous les moyens sont mis en oeuvre pour les prévenir et les traiter.
Une fiche d'information détaillée vous sera remise avant l'examen.
Vous pouvez la télécharger dès à présent sur le site de la Société Française de Radiologie :



L’Embolisation


Il s’agit d’une intervention consistant à occlure une artère ou une veine au moyen d’un dispositif medical (coil ou ressort, billes, colle médicale, agents sclérosants, etc…) libéré dans le vaisseau cible, après un cathétérisme à partir de l’abord utilisé pour l’angiographie.
Ces interventions peuvent être réalisées en cas de saignement, de varices, en préparation de certaines interventions chirurgicales ou pour couper l’apport sanguine de certaines tumeurs (bénignes ou malignes).
Ex : embolisation des fibromes utérins, de varicocèle ou de varices péri-utérines.

Y'a-t-il des risques ?

Il y a les risques liés à l'injection de produit de contraste et des complications propres à la ponction artérielle et au cathétérisme, même si tous les moyens sont mis en oeuvre pour les prévenir et les traiter.
Une fiche d'information détaillée vous sera remise avant l'examen.
Vous pouvez la télécharger dès à présent sur le site de la Société Française de Radiologie :